Yamoussoukro: Kossou, le grand oublié du développement de Yamoussoukro.

Société
Typography

La population de Kossou est loin de se voir être pris en compte dans le chantier de développement élaborer dans le district de Yamoussoukro.

Dans les années 1970 au même moment que le barrage de Kossou, le Centre de santé de Kossou qui était une fierté pour la population de kossou n'existe que de nom aujourd'hui.

Le centre est tombé dans la ruine depuis quelques années et personne n'y prend garde.
Le chef lieu de la sous-préfecture de Kossou reste aux oubliettes depuis la disparition du père fondateur Félix Houphouet - Boigny qui a bien voulu faire de Kossou une destination touristique à travers le barrage hydroélectrique.

Bien que le Barrage électrique de Kossou alimente de nombreuses villes de Côte d'Ivoire et fait tournée de grosses infrastructures des édifices de la capitale politique, son accès routier reste impraticable. le bitume a  cédé aux nids de poule.

Au delà de son accès quasiment impossible, Kossou est privé de l'eau potable depuis plusieurs années et pourtant à quelques kilomètres de Yamoussoukro avec une possibilité de raccordement aux châteaux de Yamoussoukro.

La téléphonie mobile également couvre à peine cette ville malgré tous ses potentielles de rapprochement à Yamoussoukro. De nombreux plaidoyers des populations n'ont jamais eu gain de cause.
Christ Kemondé

 

Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.