Toumodi: Nanan Ponou Kouamé 1er a été officiellement intronisé chef de village d'Assounvouè

Art & Culture
Typography

L'esplanade du foyer polyvalent d'Assounvouè, village du président Auguste Denise compagnon fidèle du père de la nation a accueilli la cérémonie d'intronisation du 11ème chef dudit village le

samedi 17 août.dernier. Les habitants d'Assounvouè, les ressortissants du village vivant ailleurs, essentiellement à Abidjan constituant la diaspora, les villageois des contrées voisines à Assounvouè, de nombreux chefs traditionnels du départements de Toumodi et les invités officiels ont pris d'assaut ledit site pour être témoin de cet événement longtemps attendu de tous, lequel événement était placé sous la présidence effective du préfet de la région du Bélier représenté par le sous-préfet d'Angoda.

intronisation du chef d Assouvoue3Le parrainage était assuré par monsieur Kouamé Kouassi Sébastien opérateur économique qui s'était fait représenté par monsieur Yao Benjamin. Ont aussi effectué le déplacement pour cette intronisation le représentant de la sénatrice du bélier Tamini Adjoua N'Go Louise, le directeur de cabinet du président du sénat Simplice Yao Konan, madame Sanogo Catherine fille d'Assounvouè et opératrice économique, et d'autres cadres du département de Toumodi. Une minute de silence a été observée à la mémoire des chefs de village qui ont précédé celui qui est en train d'être intronisé ce jour. Après la libation traditionnelle, l'on a eu droit au discours du président du comité d'organisation qui a dit le mot de bienvenue, ensuite celui du président de la Mudesa (Mutuelle de développement économique et social d'Assounvouè) en la personne de Konan Kouamé Florent qui a déclaré à l'assistance: " Nous vous sommes tous et toutes reconnaissants pour avoir fait le déplacement d'Assounvouè. Je voudrais ici et maintenant rendre un hommage appuyé à une digne fille d'Assounvouè, notre tantie madame Sanogo Catherine, une opératrice économique une femme battante, dynamique, efficace, discrète et au grand cœur, la tantie choco, tantie klaman dont la sollicitude ne nous a jamais fait défaut." S'adressant particulièrement au représentant du parrain, le président de la mutuelle lui a demandé de transmettre à celui grâce à qui l'organisation de cette cérémonie d'intronisation a été possible toute la gratitude du village. "Dites au parrain qu'il est désormais fils du village et que nous attendons de lui qu'il réalise des projets de développement pour le bonheur de nos parents." Poursuivant son speech, il a demandé à ses parents de soutenir et de respecter le nouveau chef. Après quoi, le chef canton a présenté le nouveau chef aux autorités.

intronisation du chef d Assouvoue2 L'intronisation proprement dite de Nanan Ponou Kouamé 1er a eu lieu par le représentant du parrain sous les acclamations du nombreux public. Le sous-préfet d'Angoda a lu et remis l'arrêté de nomination à qui de droit. Nanan Ponou Kouamé 1er dans ses apparats de chef du village d'Assouvouè a fait le tour d'honneur de la place publique. Il y a eu des remises de cadeaux venant des autorités  et du parrain. Monsieur Yao Benjamin, chef du service juridique et du contentieux à la direction régionale de la construction de Yamoussoukro, représentant le parrain s'est dit satisfait du déroulement de cette cérémonie. Il a en outre déclaré que: " Nous en tant qu'opérateur économique, notre leit motiv c'est de voir les villages prospérer. Nous n'avons pas lésiné sur les moyens pour participer à l'organisation de cette intronisation. Notre intervention concerne essentiellement l'aménagement de la cité. Il faut comprendre qu'aujourd'hui dans nos villages, les gens n'ont pas cette façon de bien organiser l'espace rural et donc notre apport c'est de les accompagner dans les projets de lotissement et dans les projets de promotion immobilière. Cela pourrait donner un toit à chaque villageois et donc le développement va se faire de façon harmonieuse. Aujourd'hui relativement au passage de l'autoroute, comprenez qu'Assounvouè est en retrait. Donc s'il n'y a pas de projets de lotissements et de projets immobiliers, ce n'est pas évident qu'ils atteignent l'autoroute." Madame Sanogo Catherine s'est réjouie de cette intronisation: " cette cérémonie me va droit au cœur, car un village sans chef il n'y a pas de développement. Aujourd'ui, nous avons un chef, c'est vraiment ce qu'il faut. J'aime beaucoup mon village, et je n'hésite pas à venir en aide à mes parents quand il s'agit surtout d'un projet de développement. Il ne faut pas toujours compter sur le gouvernement. Le gouvernement ne peut pas tout faire. Nous nous sommes détachées et nous travaillons à notre propre compte, et en fonction de cela avec les relations humaines que nous avons nous aidons notre village comme nous le pouvons." Monsieur Ange N'Dakpri fils de Toumodi a donné ses impressions: " C'est une cérémonie importante au plan traditionnel, coutumier et moderne. Il s'agit de l'intronisation du 11ème chef du village d'Assounvouè. Nous avons participé à une très belle cérémonie, nous profitons de vos colonnes pour féliciter Nanan Ponou Kouamé 1er. Nous lui souhaitons bon vent. ,Nous demandons aux jeunes de respecter le chef." Nanan Ponou Kouamé 1er a dit qu'il est animé d'un sentiment de joie: " Mais cela n'a pas été facile d'en arriver là. Dieu merci, on vient de m'installer ce jour. Je vais immédiatement tenir des réunions avec les cadres, les jeunes, les femmes pour harmoniser toutes les positions pour l'entente parfaite dans le village.

intronisation du chef d Assouvoue4 Le parrain va nous aider quant à la continuité du lotissement du village. Je lance à tous un message de paix et de rassemblement.

Que Dieu bénisse Assounvouè."

 Dos