Acceuil triomphal de la sprinteuse Marie-Josée Ta Lou

Athlétisme
Typography

Elle avait marqué les esprits début août en remportant deux médailles d'argent - sur le 100 mètres et le 200 mètres dame - lors des Championnats du monde d'athlétisme à Londres.

L'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou est arrivée samedi soir 2 septembre à Abidjan. Et la sprinteuse de 28 ans a été chaleureusement accueillie à l'aéroport d'Abidjan par ses soutiens. « Bienvenue à toi notre championne, nous sommes fiers de toi », pouvait-on lire sur une des banderoles agitées par des dizaines de fans venus attendre à l'aéroport d'Abidjan Marie-Josée Ta Lou. « Nous sommes venus l'accueillir pour lui montrer que tout le pays est solidaire d'elle, quand elle court le pays la regarde, tout le pays pleure avec elle », raconte Amad. Un peu plus loin Anna, une supportrice de la première heure, qui a pratiqué l'athlétisme pendant sa scolarité. Elle assure que « Ma-Jo », comme elle la surnomme, offre un coup de projecteur sur la discipline, dans un pays où le ballon rond est roi : « On est vraiment fiers et on sent l'engouement aujourd'hui chez les plus jeunes, qui se tournent en plus du football vers l'athlétisme ». Même avis pour cet homme venu de la Marahoué, dans le centre du pays, la région natale de l'athlète. « C'est le foot que j'aime, mais elle amène l'athlétisme. Mes petits-enfants ils vont pratiquer l'athlétisme, c'est mon souhait », confie-t-il. Malgré la fierté, le souvenir douloureux d'une médaille d'or au 100 mètres ratée d'un centième reste présent pour Issiaka : « C'était difficile, ça fait mal mais ça fait partie de l'apprentissage, au fur et à mesure ça va venir. Je me dis que l'année prochaine les médailles vont suivre ». Visiblement très émue à sa descente de l'avion, Marie-Josée Ta Lou a été accueillie par le ministre ivoirien des Sports avant de saluer la foule. Elle devrait être reçue dans les prochains jours par le président ivoirien Alassane Ouattara.

@Source:rfi.fr

Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.