L’icône du football ivoirien, Didier Drogba, était chez les Ouattara, ce jeudi 3 octobre 2019. L’ex-capitaine des Eléphants a été reçu par le président de la République, Alassane Ouattara, et son épouse, à leur résidence privée à Abidjan

C'est le stade de Bodokro qui a abrité ce samedi 14 septembre 2019 la finale de la 9ème édition du tournoi de football de la municipalité doté du trophée Koffi N'da Kouakou avec à l'affiche FC Romi de Bodokro et FC Dibinou. Cette

Geoffroy Serey Dié arrête avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. L’ex-capitaine des Eléphants a décidé de prendre sa retraite avec le Onze national. Pour l’annoncer, c’est sur sa page facebook que Serey Dié a choisi de s’exprimer.
« Cette image marque le début de mon histoire avec les Eléphants de Côte d'Ivoire, et c’est avec elle je mets fin à mon histoire avec l’équipe nationale ».

C’est en ces mots que l’enfant de Bangolo met fin à sa carrière avec la sélection ivoirienne. Le joueur en profite pour traduire ses remerciements à ses aînés, ceux qui l’ont devancé et qui lui ont réservé un bon accueil au sein de l’équipe nationale. Il n’oublie pas ceux, plus jeunes que lui, qui l’y ont trouvé, et avec qui il a continué la mission depuis quelques années. « Merci pour le respect que vous m avez toujours donné, le temps est venu pour moi de vous laisser la place, que DIEU vous bénisse et vous accompagne, je crois en vous et je sais que la Côte d'Ivoire va vibrer à chacun de vos matchs ».

Aux amoureux du football, en particulier ceux de sa patrie, la Côte d’Ivoire, Serey Dié a exprimé sa reconnaissance pour les soutiens dont il a bénéficié. « Merci d’avoir cru en moi. Que Dieu vous bénisse », a signé le joueur, non sans oublier les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football avec à leur tête le président Sidy Diallo. Ainsi, prend fin l’aventure sur les stades d’Afrique et du monde avec les Eléphants, pour Serey Dié qui aura marqué son histoire par ses larmes d’émotion versées à son premier match avec la sélection nationale.

F.D.BONY

@source:abidjan.net

Des flots d’hommages enregistrés depuis que, samedi dernier, à 38 ans, il a annoncé sa retraite des stades de football, l’on ne retient que le talent du célèbre «numéro 9» camerounais Samuel Eto’o Fils, un homme qui s’est pourtant

C'est le terrain du groupe scolaire Kôkô 2 qui a abrité la finale de la  5ème édition du "tournoi kôkô 2" le samedi 07 Septembre 2019 dernier avec à l'affiche le Centre de Formation Espoir Chao Bouaké (CFECB) du quartier Ahougnansou

Invité de la troisième édition du CEO Talk, le rendez-vous business d’HEC Paris pour les dirigeants africains, Didier Drogba, l’international footballeur ivoirien, a partagé son expérience des débuts de ses vingt (20) ans de carrière
sportive jusqu’à sa conversion en hommes d’affaires, leader et chef d’entreprise en passant ses velléités pour la présidence de la FIF (Fédération ivoirienne de football).

C’est la grande salle de la Maison de l’entreprise qui a abrité, dans la soirée de ce jeudi 12 septembre 2019, ce grand oral de la vedette mondiale de football. Didier Drogba

était en présence d’un parterre de personnalités, d’alumni HEC et des acteurs des médias. La question tant attendue, qui se baladait dans l’esprit de la plupart des journalistes présents était bien ce que dirait l’invité du jour de sa candidature à la présidence de la FIF.

Avec sérénité, Didier Drogba, qui, après avoir ôté définitivement les crampons, a emprunté le chemin des affaires et de l’humanitaire, répond d’abord à ceux qui disent qu’il n’est pas prêt, qu’il n’ as même pas été entraineur. La case entraineur, selon lui, ne l’intéresse pas, car il a estimé n’en avoir pas les compétences. « Je suis un leader, et ma vision est beaucoup plus grande telle l’impact que je veux avoir sur ma nation », a-t-il affirmé, en brandissant son expérience de footballeur professionnel qui n’est pas négligeable et qu’il lui faudra s’entourer de personnes compétentes qui ne manquent pas en Côte d’Ivoire.

Mais, au préalable, l’ancien capitaine des Eléphants n’est pas vite allé en besogne, car le dépôt des candidatures n’étant pas effectif, il a émis un tout petit peu de réserve à ce niveau. Toutefois, l’ex buteur de Chelsea a avoué son amour pour le développement du football dans son pays d’origine. « Je suis Ivoirien, et chez nous il y a beaucoup de difficultés, on peut apporter quelque chose pour redynamiser le football, intéresser le public. Je pouvais rester là-bas (Chelsea), mais je trouve que le challenge, c’est ici. La Côte d’Ivoire a eu un passé glorieux, dans le football. Il y a du talent et du potentiel qui sont sous exploités ».

Pour ce faire, Didier Drogba, comme un véritable leader se dit prêt à se mettre au service de la Côte d’ivoire et à écouter les avis des uns et des autres. « C’est ma petite contribution que je veux apporter à un pays qui m’a tant donné », confie t-il avec émotion, mettant ainsi fin aux suspenses et à toutes les polémiques sur le sujet.

Dans son mot de fin, le président de la Fondation Didier Drogba, et DG de Goals for Africa, n’a pas manqué de dire merci à HEC Paris pour cette opportunité à lui offerte de s’exprimer sur un pan de sa vie professionnelle. « Il y a le footballeur expressif et déterminé sur le terrain et l’homme naturel beaucoup plus calme. Dans la vie il faut chercher à savoir plus, parce que nous devons oser », a-t-il conclu.

JOB

 

@source:abidjan.net

 

L'équipe nationale ivoirienne de football s'est inclinée vendredi soir ( 1-2) face à son homologue du Bénin au terme d'un match amical international disputé au stade Michel-d'Ornano de Caen ( France).

More Articles...

Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.