Le ministre ivoirien du pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé a réaffirmé l'ambition de la Côte d'Ivoire à atteindre un mix énergétique de 42% d'énergies renouvelables à l'horizon 2030.

M. Cissé a fait cette déclaration vendredi à Abidjan dans un discours de clôture de  l'atelier portant sur la validation des documents de stratégie pour le développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie.

« Pour la suite, nous prenons l'engagement de finaliser la version améliorée des documents en vue de la présenter au gouvernement pour adoption d'ici la fin de cette année 2019. Cette approbation amorcera alors l'exploitation de l'important potentiel de la Côte d'Ivoire en matière d'énergies nouvelles et renouvelables», a dit le ministre Cissé.

 Il a, par ailleurs souligné que la validation de ces documents par l'exécutif ivoirien permettra d'atteindre « les résultats que nous nous sommes fixés à savoir fournir aux populations ivoiriennes une énergie abondante de qualité et à un coût abordable tout en respectant nos engagements de la COP 21 d'atteindre un mix énergétique de 42% d'énergies renouvelables à l'horizon 2030».

 
 

Auparavant, M. Cissé s'est satisfait de la « franchise des débats» lors de ces assises qui ont été sanctionnées par plusieurs recommandations.

En effet, au terme de cet atelier, les participants ont, entre autres, souhaité la pérennisation de ce cadre d'échanges et ont encouragé la mise en œuvre d'un cadre institutionnel et réglementaire efficace et proactif permettant une mise en œuvre réussie de la stratégie des énergies renouvelables et de l'électrification hors réseau en Côte d'Ivoire.

 Cet atelier qui a duré 48 heures a notamment permis d'examiner la stratégie envisagée pour le développement des énergies renouvelables, la maîtrise de l'énergie et l'électrification hors réseau dans le pays.

LB/ls/APA

Le ministre d'État ivoirien chargé de la défense, Hamed Bakayoko a affirmé jeudi à Abidjan que « c'est fini la Côte d'Ivoire de la déstabilisation par la manipulation des forces armées ».

La question de la monnaie uniquea été évoquée samedi dernier à Abuja, au Nigeria lors du sommet des chefs d’État de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Élu en fin Avril dernier à la tête du Collectif des opérateurs Économiques de côte d'Ivoire (COECI), pour un mandat de deux ans, Touré Al Moustaphaa, officiellement , pris fonction hier jeudi 30 Mai 2019, comme constaté sur place par

Dédicace du livre « Duékoué la vérité interdite »: le journaliste Saint-Tra Bi lève un coin de voile sur les faits à Duékoué

Les chevillards de l’abattoir de Port-Bouët (le plus grand parc à bétail de la capitale économique ivoirienne au sud d’Abidjan), qui observent une grève depuis quelques jours, ont appelé dimanche, les autorités ivoiriennes à la discussion

More Articles...

Subcategories