Le gouvernement ivoirien dénonce l’arrestation de plus d’une trentaine de ses ressortissants en Tunisie, composés d’hommes, de femmes et d’enfants, notamment convoyés par la police locale dans le désert, à la frontière libyenne, une