Les populations, dans toute sa composante sociale, ont rendu un vibrant hommage au père, le 1er magistrat de la commune de Bouaflé,  le Dr Léhié Bi Lucien. 
 
C'était Jeudi 15 Mars dernier, au cours d'une cérémonie organisée à cet effet, à la salle de mariage DIBY BEATRICE de Bouaflé. Le Dr Léhié Bi Lucien a consacré 17 ans de sa vie à la Médecine moderne, dont il est le Docteur et directeur départemental de la Santé et de lhygiène publique de Yamoussoukro. 
Au dire dAZIZ  Abdoul de Faladja, président du comité dorganisation, le Dr Léhié Bi Lucien est comme un guide pour tous les membres de cette société savante. «C'est le grand frère de toutes les sciences. Nous avons voulu lui rendre hommage pour ces actions menées en faveur de la Société scientifique de Côte d'Ivoire. Ce jour lui est consacré spécialement. Les témoignages édifiants de toutes les couches sociales (conseillers municipaux, doyens dâge, associations féminines, jeunesse, hommes des medias),  montrent bien la grandeur de celui que nous célébrons », a-t-il confié. 
 
A sa suite, les présidents dAFABO, Kouagni Désiré au nom de la gente féminine, et le tradi-praticien au nom des auditeurs de la radio, Nanan Ayemou au nom des doyens,  ont qualifié de monument des sciences généreuses. «Il est humble et généreux, il ne cesse de nous apporter assistance dans  tous les domaines. Nous avons tous bénéficié de son expertise et de sa générosité. Pour ses 52 ans, nous lui souhaitons une santé de fer et une longévité afin que les générations futures puissent bénéficier de son savoir », ont ils soutenu. 
 
Pour sa part, le Dr Léhié Bi Lucien, s'est dit heureux de cette marque de reconnaissance. Il a remercié les organisateurs de cet hommage et tous les invités venus des 4 coins du monde pour l'honorer. Il a exhorté la jeune génération à aimer le gout de leffort. 
 
 Yao  Kouamé
 

BOUAFLE / Coin de Bonheur :Yaubouet Ferdinand et Véronique Aya ont rompu avec le célibat.

Fort d'un néologisme de circonstance, permettez moi la Yaubouetion d'une Aya, puisque ma belle Véronique Aya Konan perd le nom Aya au profit de 8 lettres : Yaubouet.