Abidjan lève 33 milliards FCFA sur le marché financier de l’UEMOA

Economie
Typography

Le trésor public de Côte d’Ivoire a obtenu ce mardi auprès des investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) un montant de 33 milliards FCFA (environ 56,100 millions de

dollars) à l’issue de son émission de bons assimilables du trésor (BAT) à six mois, selon l’agence UMOA-Titres basée à Dakar.

Contrairement à son émission d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 36 mois  du 22 janvier dernier où les investisseurs avaient montré peu d’engouement (ils avaient proposé 12,500 milliards de FCFA alors que les autorités ivoiriennes recherchaient 35 milliards FCFA), l’opération de ce mardi a été un franc succès. En effet, à l’issue de celle-ci, les soumissions globales provenant des investisseurs se sont élevées à 44,330 milliards FCFA avec un nombre de 15 soumissions alors que le trésor public ivoirien recherchait 30 milliards de FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar). 

Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions se situe ainsi à 147,77%.

Sur le montant des soumissions, l’émetteur a retenu 33 milliards FCFA et rejeté 11,330 milliards FCFA. Le taux moyen pondéré s’est situé à 5,53% et le taux d’intérêt marginal à 5,69%. Quant au rendement moyen pondéré, il est aussi à 5,69%.

Selon l’agence UMOA-Titres, les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 30 juillet 2019. Quant aux intérêts, ils sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA. 

MS/te/APA

@source:APA

Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.