1ère édition JNM 2018 : 1,3 million de clients et 34,2 milliards de F CFA de fonds propres pour les systèmes financiers décentralisés (Adama Koné)

Economie
Typography

La 1ère édition des Journées Nationales de la Microfinance (JNM) s’est ouverte ce jeudi 22 mars 2018, à Abidjan autour du thème ‘’la contribution de la microfinance à a l’inclusion financière en Cote d’Ivoire’’, en présence du Ministre

de l’Economie et des Finances, Adama Koné.

Au 31 décembre 2017, les systèmes financiers décentralisés enregistraient 1,3 million de clients, 34,2 milliards de F CFA de fonds propres, a indiqué le Ministre dama Koné. Au cours de la même période, l’épargne mobilisée par les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et l’encours de crédits ont été multipliés par quatre pour s’établir respectivement à 306,6 milliards de F CFA et 270,4 milliards de F CFA, a-t-il fait savoir. Ces chiffres, a expliqué, le Ministre de l’Economie et des Finances, démontrent l’importance du secteur de la microfinance dans le développement du système financier ivoirien.

S’il mérite de s’organiser et montrer à la face du monde qu’il est un secteur qui compte, la contribution de la microfinance à l’inclusion financière en Côte d’Ivoire reste d’actualité, a dit le ministre Adama Koné. résolument engagé dans la mise en place d’un secteur financier viable et accessible à tous, le Gouvernement ivoirien a décidé de s’appuyer sur le secteur de la Microfinance en tant qu’acteur majeur de l’inclusion financière à côté du secteur bancaire et des Assurances pour restructurer voire redynamiser le tissu économique et financier après les effets devastateurs de la crise postelectorale, a-t-il dit.

Selon le Ministre de l’Economie et des Finances, le thème de la 1ère édition des JNM 2018, à savoir ‘’La contribution de la microfinance à l’inclusion financière en Cote d’Ivoire’’ est une occasion pour les acteurs du secteur d’apporter des solutions innovantes et durables à la construction d’un secteur financier viable inclusif et pérenne en Cote d’Ivoire. Il a encouragé les SFD à s’orienter vers les nouvelles technologies afin de s’adapter face à un système plus que jamais concurrentiel.

En Côte d’Ivoire, les principaux indicateurs de performance des SFD se sont améliorés aussi bien au niveau du management que des dépôts et de l’épargne, et les perspectives sont encourageantes.

En termes de management, le secteur a connu une plus grande professionnalisation et une meilleure gouvernance des institutions de la microfinance. Le secteur accueille depuis 2011 de nouveaux investisseurs privés spécialisés, tirant ainsi le marché ivoirien de la microfinance vers le haut.

Ouvertes ce jeudi, les JNM 2018 fermeront leurs portes le 23 mars 2018.

@source:abidjan.net

Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.