La ville de Yamoussoukro (Bélier) a abrité ce vendredi 18 octobre 2019 la toute première édition de la Journée internationale du contrôleur aérien en Côte d’Ivoire. Initiée par la Fédération internationale des associations de contrôleurs

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, l’a déclaré hier à Paris, à l’occasion de la réunion des ministres des Finances et des responsables des institutions économiques et monétaires des 14 pays de la zone franc. Mais, sans évoquer
l’adoption prévue l’année prochaine de l’éco, la monnaie unique pour l’Afrique de l’Ouest, le ministre français a souligné qu’il revenait aux États membres de la zone franc d'en décider.

Le débat autour du franc CFA fait rage depuis la parution, il y a trois ans, d’un ouvrage collectif posant la question de savoir à qui profitait cette monnaie créée pendant la colonisation, aujourd’hui arrimée à l’euro. Les 14 pays africains qui utilisent cette monnaie doivent déposer 50% de leurs réserves de change à la Banque de France.

Face à une partie de l’opinion qui veut que ces pays coupent le cordon monétaire qui les relie à Paris, le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire rétorque : « La zone franc apporte des avantages et des garanties, la stabilité, la prospérité économique. Il y a des attentes, elles se manifestent et nous les entendons. L'initiative doit venir des États membres de la zone franc. »

Faisant partie d’un ensemble économique plus vaste, les pays de la zone franc en Afrique de l’Ouest ont déjà lancé l’initiative politique de créer l’éco, une monnaie qui devrait voir le jour en juin prochain. Romuald Wadagni, ministre béninois de l’Économie et des Finances et président du conseil des ministres de l’UEMOA, l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

Lire la suite

@source:rfi.fr

La cinquième édition du Salon de l’Imprimerie et de l’Art Graphique (SIAG 2019) a débuté ce mercredi 09 octobre à Abidjan. Cette édition dont le thème est « Offset ou numérique, quel choix d’investissement pour l’imprimerie en Afrique?
» , est placée sous le parrainage du ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré.

Pendant trois jours, les acteurs du secteur, les experts, les passionnés participeront aux expositions, conférences, b to b et b to c, concours de photographie et visuels, ateliers de formations. Quinze mille visiteurs sont attendus dans les 40 stands d’exposition. La représentante du parrain, Ano Kacou Rosine a, au nom du ministre, félicité les initiateurs de ce salon. "Vous adressez avec finesse la nécessité pour tous les acteurs de se fédérer en vue d’une saine compétition à l’échelle mondiale. Vous participez dès lors à l’évolution et au rayonnement de la profession sans complexe et sans limite" a déclaré Ano Kacou Rosine.

Une centaine d’entreprise emploie environs 10 milles personnes en Côte d’ivoire. Pour appuyer cette industrie en plein essor, le ministère de la communication depuis 1996 à impulser la loi des finances à l’effet de faire bénéficier aux entreprises sous certaines conditions, des exonérations de droits de douane et de TVA sur les intrants sectoriels. Avant de déclarer ouverte l’édition 2019, la représentante du parrain a rassuré les acteurs du secteurs de ce que le gouvernement continuera à soutenir le secteur de l’imprimerie qui ouvre des perspectives pour la jeunesses ivoirienne. A l’instar des précédentes éditions, de nombreux participants sont venus du monde entier.

La Commissaire Générale du salon, Nadège Pathé s’est réjouie du soutien du ministre Sidi Touré, sans qui ce salon n’aurait pu se tenir. "Votre présence à nos cotés est une marque d’encouragement pour nous jeunes entrepreneurs ivoiriens" a fait savoir la Commissaire Générale.

DA

@source:abidjan.net

 

La Banque africaine de développement ( BAD) a reçu vendredi à Abidjan le prix d’excellence CIPS ( Chartered Institute of procurement &supply) « en matière de passation de marché au niveau avancé argent », une distinction

La banque Xpress Ecobank Point a lancé, mercredi, les travaux de construction d’une agence à Zuénoula pour servir les clients du département.

Située à proximité du marché, face l’immeuble ayant abrité l’ancienne BIAO, cette agence permettra, selon le promoteur, Gnolou Guero, de procéder à des retraits aux guichets automatiques, d’effectuer des dépôts et retraits aux guichets, d’ouvrir de comptes et de souscrire à des produits d’assurance en facilitant la « bancarisation des populations ».

L’agence recrutera principalement des jeunes de Zuénoula, a assuré l’opérateur économique, propriétaire de la station « Sifo énergie », qui bénéficie du soutien du maire Djè Bi Olivier Vamy.

Une initiative vient soulager les fonctionnaires et agents de l’Etat de et du privé qui sont contraints de se déplacer sur Bouaflé ou Yamoussoukro pour leurs opérations bancaires.

Y. K. Correspondant Régional

Le prix d’achat bord champ garanti du cacao en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, a été fixé à 825 Fcfa le Kg, en hausse de 75 Fcfa soit un relèvement de près de 10%, pour la campagne principale 2019-2020, qui s’ouvre ce

Radio Jam Yamoussoukro
Yakronews.net
Publicité
Inscrivez vous à notre newsletter et restez informer de nos dernières infos.