Bouaflé / An 59 : Le Préfet Beudjé Djoman Mathias appelle les populations à lutter contre l'orpaillage clandestin et les grossesses en milieu scolaire

Côte d'Ivoire
Typography

À l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance, mercredi, à Bouaflé, Le préfet de la région de la Marahoué et préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias, a appellé les populations à soutenir le gouvernement

dans sa lutte contre l’orpaillage clandestin, en évitant d’accueillir sur leur terre les orpailleurs clandestins.

« La lutte menée par le gouvernement contre l’orpaillage clandestin ne peut valablement prospérer que si les populations elles-mêmes s’éloignent de ces pratiques », a indiqué M. Beudjé, avant de saluer les actions de développement du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara et de son gouvernement, lors de cette célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Il s’agit, entre autres, de la construction de routes, de ponts, d’écoles et de centres de santé, de l’adduction d’eau et de l’extension du réseau électrique dans des villes et villages.

M. Beudjé a souligné la volonté politique du Président Ouattara de « mettre l’homme au centre de ses priorités », notamment avec la mise en place d’une assurance maladie, de filets sociaux pour venir en aide aux plus démunis, l’autonomisation des femmes, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire et la création d’emploi au profit des jeunes.

Il a exhorté les populations à renforcer la cohésion sociale pour préserver ses acquis. Un grand défilé des forces de défense et de sécurité, des couches socioprofessionnelles ainsi que des prestations de danses ont marqué la fête de l’indépendance à Bouaflé.

Y. K. correspondant Régional